Les salines de Bonaire

La pointe sud de Bonaire est occupée par des grandes salines. Le sel de mer est une ressource principale de l’île. Des petites mares sont remplies d’eau de mer. Par le vent et la chaleur du soleil l’eau s’évapore. Le produit qui en résulte est le sel marin. Les bassins du Pekelmeer ont une couleur variable entre le turquoise et le rose en fonction du niveau de salinité de l’eau.

MANGROVE

Les mangroves sont situées au Lac Bay, au sud-est de l’île. Elles sont vieilles de plus de 850 ans et sont uniques dans les Caraïbes. On y trouve trois espèces différentes de palétuviers dans les eaux cristallines.

 

LE PARC NATIONAL DE WASHINGTON SLAGBAAI

Avec ces 6000 hectares de nature préservée, ce parc occupe la pointe nordique de Bonaire. En voiture, à pied ou en mountainbike faites votre choix et découvre ses richesses de plages, dunes de sable, forets, mangroves, lacs salés, grottes et champs de cactus. Le parc abrite également des animaux indigènes comme les perroquets, les iguanes, les flamants roses et les tortues de mer.

GROTTES

Pour les spéléologues entre vous : à Bonaire vous pourriez visiter accompagné d’un guide quatre grottes. On peut même pénétrer dans certaines cavités remplies d’eau et l’explorer à l’aide d’un masque, de palmes, tuba et lampe frontale.

LES FLAMANTS ROSES

Le flamant rose est l’emblème de Bonaire ; ils y vivent dans leur espace naturel et surtout totalement libre.

Dans le passé la population de flamants avait fort diminuée à cause des yachts motorisés, la chasse d’oiseaux et les avions ; il ne restait que 1500 d’espèces. Grace aux efforts de la compagnie Akzo Nobel, qui s’occupe des salinas sur l’île et qui ont crée une réserve naturelle pour ces flamants.

Avec l’aide d’ornithologues et d’écologistes ils ont réussi à protéger et sauver la population de flamants.

Cet animal est très timide donc pas très approchable.

LES SALINES/ PEKELMEER

Le sel est un produit naturel gagné dans la partie sud de Bonaire. Dans les années 1640 la Westindische Compagnie ‘importe’ des esclaves africains pour travailler dans les salines.

Le niveau de la mer était beaucoup plus élevé avant et lorsqu’il a baissé une partie de l’eau salée est restée derrière les récifs coralliens créant ainsi les salinas.

Les témoins de cette époque sont les petites maisons dans lesquelles étaient logés les esclaves. Pendant la semaine ils habitaient ces gîtes ignobles, le weekend ils regagnaient leur famille à Rincon, un trajet d’environ 7 Heures.

On trouve des salines le long de la côte sud. Des petites mares sont remplies d’eau de mer. Par la chaleur du soleil l’eau s’évapore et le produit qui en résulte est le sel marin.

 

LE LAC CAI

Cai forme la pointe nordique de la lagune Lac Bay. Une jolie plage de sable sur l’eau turquoise des Caraïbes. Divertissement garanti pour les touristes et les Bonairiens.

Surtout les dimanches les familles s’y retrouvent pour s’amuser, nager, faire de la musique et danser en dégustant la bière, le rhum et des plats traditionnels.

On y voit des piles de coquillage de conques. A fond de la mer vivent les conques, un mollusque comestible d’environ 30 cm.

Contact us  
Tel. +599 777 7949
WhatsApp - Skype - Facetime

Email : info@hakunamatatabonaire.com

© 2018 Villa Hakuna Matata

Kaya GOD. N. Debrot 168

wijk Hato  , Kralendijk

Bonaire , Nederlandse Antillen